01 47 70 86 29Contact7/7j / 11h30-Minuit

la presse en parle : marianne

CHEZ CHARTER LE POTAGE DE LÉGUMES EST A 1 €

Ce n'est pas la soupe populaire, car il y a bien une addition, mais la preuve que l'on peut se restaurer à petits prix avec des bons produits. Par Périco Légasse

Ouvert en 1896, le dernier bouillon parisien n'a pas attendu la crise pour proposer un repas bourgeois à des tarifs défiant toute concurrence. Bien manger pour pas cher relevait déjà de la prouesse à l'époque. En 2013, cette réalité côtoie à Paris les additions les plus faramineuses de l'histoire de la restauration. Osera-t-on dire que l'on mange mieux chez Chartier pour 15 € que dans un étoilé Michelin à 150 € ? Eh bien, nous osons. Oui, nous avons mieux déjeuné l'autre jour au Bouillon Chartier qu'il nous est arrivé de le faire à certaines tables réputées, et pour dix fois moins cher. Céleri rémoulade à 2,50 €, tartare de boeuf assaisonné et frites à 9 €, crème de marrons à la vanille à 2,70 €. Un repas à 14,20 €. Du frais, fait maison et servi sur des nappes en tissu par du personnel habillé comme au XIXe siècle. Amusons-nous encore avec un oeuf dur mayonnaise à 2,20 €, un pot-au-feu ménagère à 11 € et un gâteau de semoule au caramel à 2,70 €, élevant l'addition à 15,90 €. Nous en passons, et des plus copieux, avec le museau de boeuf vinaigrette à 3,70 €, la saucisse fraîche aux lentilles à 9 € et un vrai camembert à 2,50 €. Total : 15,20 €. De bons produits bien choisis, bien fournis, transformés sur place et généreusement servis. Nous avons surveillé l'incroyable ballet des 30 serveurs en vérifiant le contenu des assiettes, les rations sont constantes. Donner à manger de la cuisine traditionnelle à des prix imbattables, tel est le défi relevé par Gérard Joulie et son fils Christophe (lire  ci-contre). Le fait est que les plats sont bons. Et même très bons. L'oeuf est parfait, serti d'une mayonnaise maison digne de celle que l'on ne sait plus servir dans les bistrots ultrabranchés du Paris mondain. Quant au pot-au feu, travaillé dans le tendron et la macreuse, il n'a sincèrement rien à envier à ce que certains gargotiers mondains arborent sur leurs ardoises du jour, car il est rare de trouver ce plat imprimé sur une carte. Mais allons plus loin encore dans la prouesse tarifaire puisque, avec trois plats, vin et café compris, on atteint royalement les 10 € si l'on sait se régaler de carottes râpées vinaigrette à 1 €, d'un délicieux potage de légumes frais du jour à 1 €, d'un fromage blanc de campagne à 1,90 €, avec une demi-bouteille de la cuvée « Chartier », à 4,40 €, bue avec joie, et un café à 1,70 €. Sans prendre de risque sur le calendrier, rapport qualité-prix, le meilleur repas que nous ayons fait cette année.

Marianne - 2 février 2013

Recettes traditionnelles
dans un décor mythique.
01 47 70 86 29